Le député Aurélien Taché soutient l’accueil chez les particuliers

hébergement migrants immigration emploi logement

Le lundi 19 février, Aurélien Taché, député du Val d’Oise, remettait ses 72 propositions à Edouard Philippe. Il avait été missionné en septembre 2017 par le Premier Ministre pour élaborer un rapport en vue de la mise en place d’une politique d’intégration à destination des personnes nouvellement arrivées en France.

La remise de ce rapport intervient à un moment charnière, dans la mesure où deux jours plus tard, le mercredi 21 février, Gérard Collomb présentait lors du Conseil du Ministre son projet de loi sur l’asile et l’immigration.

 

Lire l’article du Monde :

Le député Taché présente ses 72 propositions pour favoriser l’intégration des immigrés


 

Les 72 propositions du député Taché se regroupent sous différents grands axes :

– L’apprentissage du français et la familiarisation avec les valeurs et le mode de vie français (axe représentant plus de la moitié des 607 millions d’euros nécessaires à la mise en pratique de l’ensemble des propositions), avec des cours de français accessibles dès la période de demande d’asile ;

Favoriser l’accès à l’emploi, à la formation professionnelle et à l’entrepreneuriat, notamment en favorisant la reconnaissance des compétences et des expériences de chacun et en permettant aux personnes attendant l’examen de leur demande d’asile depuis plus de 6 mois de travailler.

– Très liée à la question de l’emploi, la thématique de l’accès à un logement durable est également mise en avant afin d’accompagner les communes, mais également les propriétaires mettant à disposition un logement.

– Promouvoir, pour une intégration plus rapide, le développement de capital social notamment par la création de liens entre locaux et nouveaux arrivants et à l’accès à la culture.

 

Ces deux derniers points se rejoignent sur l’accueil de personnes réfugiées chez les particuliers. C’est d’ailleurs le sujet de la proposition n°61 du rapport, qui suggère la création « d’un crédit d’impôt solidarité pour les foyers hébergeant gratuitement » une personne réfugiée. Ce crédit d’impôt pourrait aller jusqu’à 1800€ par an, ce qui représente un soutien de 5€ par jour d’accueil.

 

Des propositions que nous allons suivre avec intérêt tout au long des prochains mois !

 

Vous aussi, sautez le pas et devenez accueillant avec CALM.

Pour s’inscrire, c’est par ici !

.

PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX